RUPTURE DE STOCK

Réservez sans payer votre Boku et recevez le dès qu'il est de nouveau en stock!

Profitez de 15 jours pour l'Essayer avant d’Acheter après réception avec

RUPTURE DE STOCK

Réservez sans payer votre Boku et recevez le dès qu'il est de nouveau en stock!

Profitez de 15 jours pour l'Essayer avant d’Acheter après réception avec

Alors, je vais vous répondre : c'est tout à fait normal ! Tout être humain normalement constitué possède des hémorroïdes au niveau de son anus. En revanche, ce qui est moins normal et surtout très douloureux : c'est la crise hémorroïdaire. Celle-là quand elle se pointe, vous la sentez passer ! Irritations et démangeaisons anales, saignements, épreuve olympique lors du dépôt à la BDC (Banque du Caca), les symptômes des hémorroïdes énervées ne sont vraiment pas une partie de plaisir (sauf si vous aimez souffrir mais ça, ça vous regarde, vous me connaissez, je ne suis pas là pour juger !).

Dans le langage courant, on entend donc souvent l'expression J'ai des hémorroïdes alors qu'on devrait dire J'ai une crise hémorroïdaire. Maintenant que je vous ai fait cette petite mise au point de vocabulaire, on va passer aux choses sérieuses et je vais tenter de vous expliquer ce que sont vraiment les hémorroïdes, comment soulager et prévenir la survenue d'une crise.

 

C'est quoi les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont des petits vaisseaux sanguins superficiels qui se situent en haut du canal anal et au niveau de l'anus. Celles qui sont postées dans le canal anal sont dites internes, vous aurez devinez que les autres sont appelées externes. Lors d'une crise hémorroïdaire, ce sont les hémorroïdes externes qui vous rappellent qu'elles existent.

 

Les hémorroïdes internes

Sensibles à la pression effectuée par notre popo et nos pets, les hémorroïdes internes ont pour rôle de retenir tout ça à l'intérieur et de nous éviter de nous taper la honte de notre vie.

 

Les hémorroïdes externes

Situées au niveau de la peau très fine de nos prunelles, ces hémorroïdes-là sont responsables de la crise hémorroïdaire. Elles se mettent à gonfler sous la pression et un caillot de sang se forme, ce qui entraîne des sensations de brûlures et de tiraillements de la peau. Elles peuvent aussi se mettre à saigner et se retrouver à vif. Je vous laisse imaginer le moment tant redouté du passage aux toilettes, car l'évacuation du popo devient alors une lutte sans merci contre la douleur…

 

Comment éviter la crise hémorroïdaire ?

D'après le site de l'Assurance Santé, une personne sur trois sera confrontée à ses hémorroïdes au moins une fois dans sa vie. C'est donc hyper banal mais encore très tabou. Cela peut toucher tout le monde mais il y a des périodes plus propices que d'autres. La grossesse et l'accouchement (Poussez Madame ! Poussez !) sont souvent des moments déclencheurs de crise. En vieillissant également, les risques augmentent, car les vaisseaux sanguins perdent en tonicité. Si vos hémorroïdes vous font souffrir, c'est donc parce qu'elles ont subi une pression trop importante. Pour éviter qu'elles s'énervent, retrouvez ci-dessous les astuces de Doc William !

 

Hémorroïdes et constipation

La crise hémorroïdaire peut avoir de nombreuses causes mais la principale, c'est la constipation. Quand l'avion refuse de décoller de la piste, on pousse, on pousse et on repousse. On n'a pas vraiment le choix me direz-vous mais on fragilise ainsi toute la zone. Il est donc conseillé de boire plus d'eau et d'augmenter sa ration journalière en fibres en mangeant des fruits et des légumes notamment.

 

Hémorroïdes et activités physiques

Je ne vous apprendrai rien en vous disant que le sport est bénéfique pour la santé, car il aide notamment à favoriser un bon transit et une circulation sanguine optimale. Pour ne pas subir une attaque mesquine de vos hémorroïdes, c'est important de se bouger. Il faut cependant être vigilant dans le choix de son sport. Si vous avez la rondelle fragile, évitez de lever de la fonte, de monter à cheval ou de faire du vélo (ou alors avec une selle de compéti-fion !).

Il est aussi recommandé de ne pas garder la position assise toute la journée, car une fois de plus, ça leur met la pression à nos chères hémorroïdes. Et si vous comptiez vous installer un siège chauffant pour avoir la prunelle au chaud, je vous le déconseille fortement à cause de la chaleur qui va dilater les vaisseaux. Dans la même veine (si vous me permettez ce jeu de mots tout pourri), rester trop longtemps assis sur les toilettes n'est pas non plus l'idée du siècle !

 

Hémorroïdes et alimentation

Pour s'éviter le syndrome de l'anus en feu, il vous faudra reculer net devant les plats épicés et pimentés, le café, l'alcool et la viande rouge. Ils ont tendance à être irritants donc si on se sait sensible des hémorroïdes, ça peut favoriser le déclenchement d'une crise. En prévention, vous pouvez aussi lutter contre l'insuffisance veineuse en mangeant régulièrement des fruits rouges et en buvant des tisanes spécifiques.

 

Comment soulager les douleurs de l'anus ?

La crise est là, vos hémorroïdes ne vous laissent aucun répit et la simple pensée de devoir aller aux toilettes vous pétrifie et vous angoisse. Une crise hémorroïdaire dure le plus souvent 3 à 4 jours mais en attendant, ça fait mal ! Pour soulager votre prunelle, appliquez une crème calmante que vous trouverez facilement en pharmacie et des compresses d'eau froide. Vous pouvez aussi la mettre au repos en produisant moins de popo. Pour ça, il vous faudra dire adieu à la charcuterie, aux fromages fermentés, au gras cuit et aux aliments complets ce qui vous permettra de baisser le volume habituel.

 

Prenez soin de votre cu-cul avec BOKU

Pendant une crise hémorroïdaire, il faut éviter tout ce qui est susceptible d'être irritant comme le PQ par exemple. Avec un WC Japonais Boku, le nettoyage se fait tout en douceur et l'eau apaise les prunelles en feu.
Rupture de stock

Soyez prévenu de la réouverture des ventes!

×